Femmes

Macron se donne 8 à 10 jours avant de changer : ou pas la mesure sur le couvre feu

L'été pose ses derniers rayons en ce mois d'octobre, avant de céder la place à l'automne. Et puis, une nuit, venu d'on ne sait où, un froid glacial m'envahit, comme un amant que je me suis efforcée d'oublier. Je frissonne. Je sais que l'hiver approche et que je serai encore seule. Ce n'est pas ce que j'avais prévu. J'ai toujours été disponible pour les relations amoureuses. Je me suis accrochée aux espoirs, aux attentes, aux rêves, au chagrin et à des hommes que j'aurais dû quitter bien plus tôt. Il m'est arrivé d'être très amoureuse, sur un petit nuage. Et je me suis essoufflée face aux orages que j'apercevais à l'horizon, à me demander pourquoi je n'arrivais pas à vivre la relation durable et sérieuse que je méritais.

« Elle aurait du mal à faire ça à son mari »

Donc pour vous messieurs qui avez flashé sur une femme de ce genre, voici plusieurs choses à savoir alors à respecter. Apprenez donc à déchiffrer son mode fonctionnement. Rien de extrêmement compliqué, rassurez-vous! Parler à des inconnus ne fait pas peur à une femme indépendante! Au contraire, elle trouve toujours sympa de rencontrer de neuf personnes.

Une dépendance amplifiée par l'interdit

Ego propose, elle dispose Elle part dépourvu se retourner. Elle va le rejoindre. Vivre avec lui. Un homme-maîtresse passionné fou d'Ava, mariée à un genre bien. Comme l'auteur, qui a demeurer ce rôle pendant deux ans, Jérôme quémande à son adorée des morceaux de jours et de nuits. Fréquemment en vain. Cantonnée dans l'ombre, frustrée et souvent amère, la maîtresse aurore une figure classique de l'attente amante et de la dépendance affective.

Une relation qui fonctionne sur l’espoir

C'est dur. Je sais que j'aurais du me rendre compte des conséquences car je savais dès le départ qu'il était marié. Je n'ai pas évalué la peine que ça pouvait m'apporter.

Laisser un commentaire

Adresse strictement confidentielle *

85 86 87 88 89
Back to top